S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Fortes chaleurs : à partir de 22 °C, les vaches font des efforts d’adaptation

réservé aux abonnés

 -
GFA

L’observation de ses vaches à partir de la grille d’halètement et l’indice THI aident à déterminer leur niveau de stress thermique et à prendre les mesures adéquates.

Les vaches sont à l’aise entre 10 °C et 20 °C. À partir de 22 °C, les vaches doivent fournir des efforts d’adaptation. Entre 30 °C et 35 °C, elles entrent en situation de souffrance. À plus de 42 °C, c’est la mort si la situation perdure. Ce stress thermique est renforcé par l’humidité relative de l’air, qui accentue l’effet de la chaleur. « Les vaches restent debout pour l’évacuer. Leur...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les vaches sont à l’aise entre 10 °C et 20 °C. À partir de 22 °C, les vaches doivent fournir des efforts d’adaptation. Entre 30 °C et 35 °C, elles entrent en situation de souffrance. À plus de 42 °C, c’est la mort si la situation perdure. Ce stress thermique est renforcé par l’humidité relative de l’air, qui accentue l’effet de la chaleur. « Les vaches restent debout pour l’évacuer. Leur temps de repos diminue, ce qui n’est pas bon pour leurs aplombs, observe François Normand, conseiller à Elvup (Orne). Elles se déplacent moins et donc vont moins à l’auge, au détriment de leur ingestion et de la production laitière. » Leur comportement et leur fréquence respiratoire sont également un bon indicateur de leur stress thermique. Ils sont décrits dans une grille d’halètement que vous trouvez avec cet article.

Le stress thermique est aujourd’hui mesuré par l’indice THI (Temperature Humidity Index). La vache est considérée en stress léger à partir de 68 de THI, en stress marqué à partir de 78. Depuis le 3 août, sur son site, Elvup donne des conseils sur la conduite des vaches laitières et des veaux et sur la préparation des vêlages.

Claire HUE
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER